Solim de Steven AF aura marqué 2016.

Solim de Steven AF aura marqué 2016.

Par l'equipe Togociné 22 avril 2018

Steven AF le mercredi 13 Avril 2016 dans Ciné Art sur la TVT, interviewé par Israël TOUNOU : « Tu sais, je ne te l’ai jamais dit…mais faire du cinéma au palais des congrès, c’est un rêve, qui date d’il y a longtemps… »

Quatre jours plus tard, Le dimanche 17 Avril, au Palais des congrès de Lomé, le rêve de FOLLYGAN Amouzou alias Steven AF s’est réalisé ! Et quand on repense à son parcours depuis les années 2000, on se dit que ce jour du 17 Avril 2016 était déjà écrit depuis « Fruit de la passion », en passant par « Point de suture », « Shérifa » et « Ton pied mon pied ».

Et il y avait une sensation que nous avions tous ressenti en découvrant cette œuvre, de la fierté. De la fierté de voir tous ces talents, aux côtés de toutes ces légendes, dans un même film, tous dirigés par un rêveur du cinéma grandeur nature. Et plus encore, tous étaient Togolais comme toi et moi. C’est pour cette raison que l’hymne nationale de notre pays a été clamée par le public du Palais des congrès après la projection du film.

Steven AF a été l’un des témoins du déclin du cinéma togolais, il a vu de ses yeux, ainsi que tous les cinéastes présents à l’époque, les salles fermées les unes après les autres. Eh bien le 17 Avril 2016, plus de 5000 personnes étaient venues voir un film fait par des Togolais, dans une salle de cinéma géante, c’était une grande victoire pour notre cinéma. Et c’était la preuve que notre public aime le septième art et plus encore, tout ce qui vient du Togo.

En attendant son prochain long métrage, la rédaction de Togociné a bien voulu se remémorer l’un des plus grands succès cinématographiques de 2016 : le film "Solim" de Steven AF.

Solim de Steven AF aura marqué 2016.

Solim de Steven AF aura marqué 2016.
Par l'equipe Togociné 22 avril 2018

Steven AF le mercredi 13 Avril 2016 dans Ciné Art sur la TVT, interviewé par Israël TOUNOU : « Tu sais, je ne te l’ai jamais dit…mais faire du cinéma au palais des congrès, c’est un rêve, qui date d’il y a longtemps… »

Quatre jours plus tard, Le dimanche 17 Avril, au Palais des congrès de Lomé, le rêve de FOLLYGAN Amouzou alias Steven AF s’est réalisé ! Et quand on repense à son parcours depuis les années 2000, on se dit que ce jour du 17 Avril 2016 était déjà écrit depuis « Fruit de la passion », en passant par « Point de suture », « Shérifa » et « Ton pied mon pied ».

Et il y avait une sensation que nous avions tous ressenti en découvrant cette œuvre, de la fierté. De la fierté de voir tous ces talents, aux côtés de toutes ces légendes, dans un même film, tous dirigés par un rêveur du cinéma grandeur nature. Et plus encore, tous étaient Togolais comme toi et moi. C’est pour cette raison que l’hymne nationale de notre pays a été clamée par le public du Palais des congrès après la projection du film.

Steven AF a été l’un des témoins du déclin du cinéma togolais, il a vu de ses yeux, ainsi que tous les cinéastes présents à l’époque, les salles fermées les unes après les autres. Eh bien le 17 Avril 2016, plus de 5000 personnes étaient venues voir un film fait par des Togolais, dans une salle de cinéma géante, c’était une grande victoire pour notre cinéma. Et c’était la preuve que notre public aime le septième art et plus encore, tout ce qui vient du Togo.

En attendant son prochain long métrage, la rédaction de Togociné a bien voulu se remémorer l’un des plus grands succès cinématographiques de 2016 : le film "Solim" de Steven AF.

Autres Rubriques

Bande Annonce

Dans la meme rubrique