Il y a un an : Retour sur la participation du Togo au Fespaco 2017.

Il y a un an : Retour sur la participation du Togo au Fespaco 2017.

Par l'equipe Togociné 25 février 2018

Il y a un an jour pour jour, le 25 Février 2017 marquait le départ de la 25ème édition du Festival Panafricain du cinéma et de la télévision d’Ouagadougou. A cet effet la rédaction revient sur la participation togolaise à cette grande messe du cinéma africain.

2017 : L’année du record de participation pour le Togo.

En effet à l’annonce de la sélection officielle du FESPACO 2017, le Togo comptait 2 courts métrages, un documentaire, puis deux séries télévisées. Deux ans plus tôt en 2015, il y avait au total 4 films nominés dans 3 catégories. Le ratio de participation étant amélioré, la délégation togolaise partait pour Ouagadougou le Jeudi 23 Février, persuadé que 2017 sera l’année d’un nouveau succès continental pour le Togo.

Obligation de résultat pour les nominés

Benjamin DJESSAGA, Joël TCHEDRE, Noël OLUGBEGNON, Steven AF et Kiel ADANDOGOU étaient les 5 ambassadeurs du cinéma togolais à Ouagadougou. Et cette mission s’annonçait plus que difficile étant donné que le Togo, au cours des deux dernières éditions, avait réussi à décrocher au moins un prix spécial. En 2013, Marcelin BOSSOU avait remporté le prix spécial Réné Monory avec « Nuit de Noces ». Deux ans plus tard, au FESPACO 2015, Maxime TCHINCOUN remportait le prix spécial de l’Intégration Africaine avec « Les avalés du grand bleu ». Etant sur que le Togo avait une carte à jouer, la possibilité de revenir du FESPACO 2017 sans prix était au départ très improbable pour les cinéastes togolais. Mais la réalité sera bien différente…

Une compétition de haut niveau face au soutien indéfectible des togolais

Une fois le FESPACO lancé ; c’était désormais aux différents réalisateurs de démontrer leur savoir-faire à travers leurs films qui étaient programmés dans les différentes salles de cinéma de Ouagadougou. Et au cours des différentes projections des films et séries togolais, la délégation présente en nombre montrait tout son soutien à ses ambassadeurs. Et pourtant la compétition allait être rude car en face, d’autres pays africains comme le Sénégal, l’Afrique du Sud ou encore le Ghana avaient totalement réduit nos chances d’être primer. Et la suite tout le monde la connait, cette année le Togo n’aura pas réussi à décrocher un prix au FESPACO 2017.

On notera cependant que Joël TCHEDRE aura remporté le troisième prix du concours de Pitch organisé par l’Organisation International de la Francophonie au cours de cette édition du FESPACO. Un prix remporté pour son premier projet de long métrage titré "Aujourd’hui je suis mort"

Le Togo au FESPACO 2017 : Quel bilan ?

Malgré l’absence de prix, le Togo a de quoi se satisfaire de cette 25eme édition du FESPACO. La présence de la délégation togolaise à Ouagadougou avait de quoi rassurer nos réalisateurs en compétition. De plus cette année 2017 a permis au Togo de confirmer sa présence dans certaines catégories. La catégorie court métrage par exemple ou le Togo décrochait une deuxième nomination d’affilé après celle de « Les avalés du grand bleu » en 2015. Egalement le film documentaire togolais a prouvé qu’il se portait bien avec une deuxième nomination d’affilé dans cette catégorie ou nous étions présent au FESPACO 2015 avec "Esklavaj Reparasyon" de Jean-Luc Miheaye et Michel Sylvain. En enfin le Togo a confirmé sa présence dans la catégorie des films d’écoles de cinéma où nous étions présent depuis 2013 avec Nuit de noces de Marcelin BOSSOU… Notre plus grand souhait sera de revenir en 2019 avec un film long métrage en compétition et prouver que le cinéma togolais a enfin sa place sur l’échiquier continental.

Il y a un an : Retour sur la participation du Togo au Fespaco 2017.

Il y a un an : Retour sur la participation du Togo au Fespaco 2017.
Par l'equipe Togociné 25 février 2018

Il y a un an jour pour jour, le 25 Février 2017 marquait le départ de la 25ème édition du Festival Panafricain du cinéma et de la télévision d’Ouagadougou. A cet effet la rédaction revient sur la participation togolaise à cette grande messe du cinéma africain.

2017 : L’année du record de participation pour le Togo.

En effet à l’annonce de la sélection officielle du FESPACO 2017, le Togo comptait 2 courts métrages, un documentaire, puis deux séries télévisées. Deux ans plus tôt en 2015, il y avait au total 4 films nominés dans 3 catégories. Le ratio de participation étant amélioré, la délégation togolaise partait pour Ouagadougou le Jeudi 23 Février, persuadé que 2017 sera l’année d’un nouveau succès continental pour le Togo.

Obligation de résultat pour les nominés

Benjamin DJESSAGA, Joël TCHEDRE, Noël OLUGBEGNON, Steven AF et Kiel ADANDOGOU étaient les 5 ambassadeurs du cinéma togolais à Ouagadougou. Et cette mission s’annonçait plus que difficile étant donné que le Togo, au cours des deux dernières éditions, avait réussi à décrocher au moins un prix spécial. En 2013, Marcelin BOSSOU avait remporté le prix spécial Réné Monory avec « Nuit de Noces ». Deux ans plus tard, au FESPACO 2015, Maxime TCHINCOUN remportait le prix spécial de l’Intégration Africaine avec « Les avalés du grand bleu ». Etant sur que le Togo avait une carte à jouer, la possibilité de revenir du FESPACO 2017 sans prix était au départ très improbable pour les cinéastes togolais. Mais la réalité sera bien différente…

Une compétition de haut niveau face au soutien indéfectible des togolais

Une fois le FESPACO lancé ; c’était désormais aux différents réalisateurs de démontrer leur savoir-faire à travers leurs films qui étaient programmés dans les différentes salles de cinéma de Ouagadougou. Et au cours des différentes projections des films et séries togolais, la délégation présente en nombre montrait tout son soutien à ses ambassadeurs. Et pourtant la compétition allait être rude car en face, d’autres pays africains comme le Sénégal, l’Afrique du Sud ou encore le Ghana avaient totalement réduit nos chances d’être primer. Et la suite tout le monde la connait, cette année le Togo n’aura pas réussi à décrocher un prix au FESPACO 2017.

On notera cependant que Joël TCHEDRE aura remporté le troisième prix du concours de Pitch organisé par l’Organisation International de la Francophonie au cours de cette édition du FESPACO. Un prix remporté pour son premier projet de long métrage titré "Aujourd’hui je suis mort"

Le Togo au FESPACO 2017 : Quel bilan ?

Malgré l’absence de prix, le Togo a de quoi se satisfaire de cette 25eme édition du FESPACO. La présence de la délégation togolaise à Ouagadougou avait de quoi rassurer nos réalisateurs en compétition. De plus cette année 2017 a permis au Togo de confirmer sa présence dans certaines catégories. La catégorie court métrage par exemple ou le Togo décrochait une deuxième nomination d’affilé après celle de « Les avalés du grand bleu » en 2015. Egalement le film documentaire togolais a prouvé qu’il se portait bien avec une deuxième nomination d’affilé dans cette catégorie ou nous étions présent au FESPACO 2015 avec "Esklavaj Reparasyon" de Jean-Luc Miheaye et Michel Sylvain. En enfin le Togo a confirmé sa présence dans la catégorie des films d’écoles de cinéma où nous étions présent depuis 2013 avec Nuit de noces de Marcelin BOSSOU… Notre plus grand souhait sera de revenir en 2019 avec un film long métrage en compétition et prouver que le cinéma togolais a enfin sa place sur l’échiquier continental.

Autres Rubriques

Bande Annonce

Dans la meme rubrique