La rédaction vous fait revivre la Fête du cinéma francophone de Lomé 2021

La rédaction vous fait revivre la Fête du cinéma francophone de Lomé 2021

Par l'equipe Togociné 21 mars 2021

Photo : Mesdames Thi Hoang Mai Tran, Représentante pour l’Afrique de l’Ouest de l’Organisation internationale de la Francophonie, (à gauche) et Jocelyne Caballero, Son Excellence Madame l’Ambassadrice de France au Togo (à droite).

La semaine du 17 au 20 Mars 2021 a été consacrée à la Fête du cinéma francophone de Lomé organisée par la Représentation pour l’Afrique de l’ouest de l’Organisation internationale de la Francophonie, l’Ambassade de France au Togo en collaboration avec l’Institut Français du Togo, la Maison des Jeunes de Lomé et Togociné. Revivez cette fête comme si vous y étiez, c’est parti !

Mercredi 17 Mars, Institut Français du Togo, Ouverture
Mercredi 17 Mars, 18h40, Institut Français du Togo, plus que vingt minutes avant l’ouverture de l’évènement. Cette nuit très colorée était très attendue au point que dès le 15 mars toutes les places étaient réservées. 5 minutes plus tard, c’est l’installation et l’accueil des invités : ambassadeurs, directeurs d’institutions sans oublier Monsieur le Ministre de la culture. Dès 19h, les allocutions se suivent, les projections aussi, d’abord le court métrage togolais « Vous » d’Elisabeth Lemou et le long métrage français « Petit pays » d’Eric Barbier. Ce dernier, chargé d’émotions n’a pas manqué d’ajouter une grande touche de sensibilité à cette belle soirée du 17 Mars, la Fête du cinéma francophone démarre sur des chapeaux de roues.

Jeudi 18 Mars, Institut Français du Togo, Jour 2
Dès 9h, la deuxième journée de fête s’ouvre avec la conférence sur les « Initiatives de l’OIF et de l’Institut Français en faveur du cinéma Africain » où les jeunes cinéastes ont eu à échanger avec les professionnels du cinéma dont M. Pierre Barrot, Responsable du programme audiovisuel et du projet Clap ACP · ‎Organisation internationale de la Francophonie (OIF).
Dans l’après-midi, les jeunes élèves du Lycée français et du Lycée de Nyékonakpoe ont chacun fêter le cinéma francophone avec « Petit pays » et le soir « Maki’la », le film congolais de Machérie Ekwa Bahango était à l’affiche sur la grande scène Jimi Hope de l’Institut Français du Togo.

Vendredi 19 Mars, Institut Français du Togo, Maison des Jeunes de Lomé, Jour 3
La matinée du 19 Mars a regroupé les femmes fortes du domaine au cours de la conférence « Femmes d’Afrique et métiers du cinéma » avec comme panélistes Angela Aquéruburu, productrice réalisatrice, Madie Foltek scénariste et Jahëna Louisin réalisatrice.
A 19h, l’évènement débarqua à la Maison des Jeunes de Lomé avec à l’affiche du film « Désorientées », l’illustre Folo Foli qui revit pendant une heure et demie devant une centaine de cinéphiles.

Samedi 20 Mars, Maison des Jeunes de Lomé, Clôture

Le bouquet final de la Fête du cinéma francophone, ce fut le samedi 20 mars, journée internationale de la Francophonie avec le record de spectateurs pour le film d’action « Rédemption » de Charles Koutowou et Toussaint Akuetey.

La rédaction vous fait revivre la Fête du cinéma francophone de Lomé 2021

La rédaction vous fait revivre la Fête du cinéma francophone de Lomé 2021
Par l'equipe Togociné 21 mars 2021

Photo : Mesdames Thi Hoang Mai Tran, Représentante pour l’Afrique de l’Ouest de l’Organisation internationale de la Francophonie, (à gauche) et Jocelyne Caballero, Son Excellence Madame l’Ambassadrice de France au Togo (à droite).

La semaine du 17 au 20 Mars 2021 a été consacrée à la Fête du cinéma francophone de Lomé organisée par la Représentation pour l’Afrique de l’ouest de l’Organisation internationale de la Francophonie, l’Ambassade de France au Togo en collaboration avec l’Institut Français du Togo, la Maison des Jeunes de Lomé et Togociné. Revivez cette fête comme si vous y étiez, c’est parti !

Mercredi 17 Mars, Institut Français du Togo, Ouverture
Mercredi 17 Mars, 18h40, Institut Français du Togo, plus que vingt minutes avant l’ouverture de l’évènement. Cette nuit très colorée était très attendue au point que dès le 15 mars toutes les places étaient réservées. 5 minutes plus tard, c’est l’installation et l’accueil des invités : ambassadeurs, directeurs d’institutions sans oublier Monsieur le Ministre de la culture. Dès 19h, les allocutions se suivent, les projections aussi, d’abord le court métrage togolais « Vous » d’Elisabeth Lemou et le long métrage français « Petit pays » d’Eric Barbier. Ce dernier, chargé d’émotions n’a pas manqué d’ajouter une grande touche de sensibilité à cette belle soirée du 17 Mars, la Fête du cinéma francophone démarre sur des chapeaux de roues.

Jeudi 18 Mars, Institut Français du Togo, Jour 2
Dès 9h, la deuxième journée de fête s’ouvre avec la conférence sur les « Initiatives de l’OIF et de l’Institut Français en faveur du cinéma Africain » où les jeunes cinéastes ont eu à échanger avec les professionnels du cinéma dont M. Pierre Barrot, Responsable du programme audiovisuel et du projet Clap ACP · ‎Organisation internationale de la Francophonie (OIF).
Dans l’après-midi, les jeunes élèves du Lycée français et du Lycée de Nyékonakpoe ont chacun fêter le cinéma francophone avec « Petit pays » et le soir « Maki’la », le film congolais de Machérie Ekwa Bahango était à l’affiche sur la grande scène Jimi Hope de l’Institut Français du Togo.

Vendredi 19 Mars, Institut Français du Togo, Maison des Jeunes de Lomé, Jour 3
La matinée du 19 Mars a regroupé les femmes fortes du domaine au cours de la conférence « Femmes d’Afrique et métiers du cinéma » avec comme panélistes Angela Aquéruburu, productrice réalisatrice, Madie Foltek scénariste et Jahëna Louisin réalisatrice.
A 19h, l’évènement débarqua à la Maison des Jeunes de Lomé avec à l’affiche du film « Désorientées », l’illustre Folo Foli qui revit pendant une heure et demie devant une centaine de cinéphiles.

Samedi 20 Mars, Maison des Jeunes de Lomé, Clôture

Le bouquet final de la Fête du cinéma francophone, ce fut le samedi 20 mars, journée internationale de la Francophonie avec le record de spectateurs pour le film d’action « Rédemption » de Charles Koutowou et Toussaint Akuetey.

Autres Rubriques

Bande Annonce

Dans la meme rubrique