Côte d’Ivoire : Philippe Lacôte va porter les microbes d’Abidjan à l’écran dans une fiction intitulée Zama King

Côte d’Ivoire : Philippe Lacôte va porter les microbes d’Abidjan à l’écran dans une fiction intitulée Zama King

Par l'equipe Togociné 26 mars 2018

Run, le dernier long-métrage de Philippe Lacôte, avait été sélectionné à Cannes, en 2014, dans la catégorie Un certain regard, mettant fin à vingt-neuf ans d’absence de la Côte d’Ivoire au festival.

Le Franco-Ivoirien de 45 ans reprendra la caméra en 2018 pour une nouvelle fiction, intitulée Zama King. Adaptée d’un fait divers réel, elle relate l’histoire de Zama, jeune chef d’un gang de « microbes » qui terrorisait un quartier d’Abidjan. Redouté, responsable de plusieurs meurtres, il fut lynché par la population en 2015, sa mise à mort étant filmée et diffusée sur internet.

Lacôte, qui a auditionné près de 450 personnes depuis juillet, continue de chercher des acteurs et des figurants, notamment au sein des gangs locaux. Le casting, à 100 % ivoirien, comprendra quelques têtes d’affiche reconnues au niveau international comme Isaach de Bankolé.

Déjà présent dans Run, Abdoul Bah tiendra le rôle principal. Le réalisateur annonce un budget total de 2,4 millions d’euros, auquel la Côte d’Ivoire participera à hauteur de 300 000 euros via le Fonsic, son fonds de soutien au cinéma. Sortie prévue en 2019.

Source : Jeune Afrique.

Côte d’Ivoire : Philippe Lacôte va porter les microbes d’Abidjan à l’écran dans une fiction intitulée Zama King

Côte d’Ivoire : Philippe Lacôte va porter les microbes d’Abidjan à l’écran dans une fiction intitulée Zama King
Par l'equipe Togociné 26 mars 2018

Run, le dernier long-métrage de Philippe Lacôte, avait été sélectionné à Cannes, en 2014, dans la catégorie Un certain regard, mettant fin à vingt-neuf ans d’absence de la Côte d’Ivoire au festival.

Le Franco-Ivoirien de 45 ans reprendra la caméra en 2018 pour une nouvelle fiction, intitulée Zama King. Adaptée d’un fait divers réel, elle relate l’histoire de Zama, jeune chef d’un gang de « microbes » qui terrorisait un quartier d’Abidjan. Redouté, responsable de plusieurs meurtres, il fut lynché par la population en 2015, sa mise à mort étant filmée et diffusée sur internet.

Lacôte, qui a auditionné près de 450 personnes depuis juillet, continue de chercher des acteurs et des figurants, notamment au sein des gangs locaux. Le casting, à 100 % ivoirien, comprendra quelques têtes d’affiche reconnues au niveau international comme Isaach de Bankolé.

Déjà présent dans Run, Abdoul Bah tiendra le rôle principal. Le réalisateur annonce un budget total de 2,4 millions d’euros, auquel la Côte d’Ivoire participera à hauteur de 300 000 euros via le Fonsic, son fonds de soutien au cinéma. Sortie prévue en 2019.

Source : Jeune Afrique.

Autres Rubriques

Bande Annonce

Dans la meme rubrique