Ashakara

Par l'equipe Togociné 27 mars 2017

Ashakara est un film de fiction, « thriller » politique tourné au Togo en 1991 par Gérard Louvin (réalisateur franco-suisse). Coproduction à petit budget (environ 1 million US$) réunissant la Suisse, la France, le Togo et le Burkina Faso, il a connu une belle carrière internationale, notamment en Afrique, où il est perçu comme un film culte, mais aussi auBrésil, en Chine, aux États-Unis, au Canada et en Europe francophone

Synopsis

Un médecin africain (Dr Kara) veut produire un médicament contre une grave maladie, à partir d’un remède traditionnel dont il a reconnu l’efficacité.

Au même moment, un trust pharmaceutique européen sort contre la même maladie un remède très coûteux. Koffi, l’assistant désargenté du Dr Kara va le trahir pour servir les intérêts de la multinationale, tandis que Jérôme Blanc, le chercheur – métis – envoyé par la multinationale pour tenter d’acheter le médicament va s’enthousiasmer pour le projet du Dr Kara et l’aider contre son propre patron… Ce d’autant plus que les deux filles du Dr Kara sont fort jolies. Finalement, Jérôme Blanc force son patron à financer la commercialisation du remède à bon marché, au moins en Afrique.

Ashakara

Ashakara
Par l'equipe Togociné 27 mars 2017

Ashakara est un film de fiction, « thriller » politique tourné au Togo en 1991 par Gérard Louvin (réalisateur franco-suisse). Coproduction à petit budget (environ 1 million US$) réunissant la Suisse, la France, le Togo et le Burkina Faso, il a connu une belle carrière internationale, notamment en Afrique, où il est perçu comme un film culte, mais aussi auBrésil, en Chine, aux États-Unis, au Canada et en Europe francophone

Synopsis

Un médecin africain (Dr Kara) veut produire un médicament contre une grave maladie, à partir d’un remède traditionnel dont il a reconnu l’efficacité.

Au même moment, un trust pharmaceutique européen sort contre la même maladie un remède très coûteux. Koffi, l’assistant désargenté du Dr Kara va le trahir pour servir les intérêts de la multinationale, tandis que Jérôme Blanc, le chercheur – métis – envoyé par la multinationale pour tenter d’acheter le médicament va s’enthousiasmer pour le projet du Dr Kara et l’aider contre son propre patron… Ce d’autant plus que les deux filles du Dr Kara sont fort jolies. Finalement, Jérôme Blanc force son patron à financer la commercialisation du remède à bon marché, au moins en Afrique.

Autres Rubriques

Autres Rubriques