Palmarès du cinéma togolais : Nuits de Noces au FESPACO 2013

Palmarès du cinéma togolais : Nuits de Noces au FESPACO 2013

Par l'equipe Togociné 11 février 2017

Le 25 Février prochain marquera à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, le point de départ de la vingt cinquième édition du Festival Panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou. Et pour cette édition du FESPACO, le Togo concourra entre autre dans la catégorie films d’écoles avec AU NOM DU PERE de Benjamin DJESSAGA de l’Ecole Supérieur des Etudes Cinématographiques ESEC et produit par Marcelin BOSSOU. Et justement le producteur de ce film, se trouve être l’un des premiers Togolais à remporter un prix spécial dans cette catégorie, c’était il y a 4 ans, au FESPACO 2013.

En effet Marcelin BOSSOU, fraichement diplômé de l’école cinématographique ESSAV du Maroc, était en compétition à la vingt troisième édition du FESPACO dans la catégorie films d’écoles. C’était avec son tout premier court métrage titré « Nuit de noces », tourné au Maroc. A l’époque une autre Togolaise, Essivi Névamé AKPANDJA, était également présente dans la catégorie films d’écoles avec « Sara » produit par l’école ECRAN du Togo.

« Nuit de noces », remportera le prix spécial Réné Monory, le tout premier prix de Marcelin BOSSOU et le seul pour le Togo à cette édition du FESPACO.

Deux ans plus tard, au FESPACO 2015, Marcelin fera ses retrouvailles avec la catégorie film d’écoles, dans la peau du producteur du film « Et si Dieu avait tort » de Justin KPATCHAA de l’école ESEC du Togo.

A l’édition suivante, cette année donc, la belle histoire continuera pour le Togo qui obtient une troisième nomination d’affilé dans la catégorie films d’écoles au FESPACO avec AU NOM DU PERE de Benjamin DJESSAGA. Et devinez qui c’est le producteur du film ? Encore et toujours Marcelin BOSSOU, le grand découvreur de talent du cinéma togolais.

Le verdict du palmarès officiel de la vingt cinquième édition aura lieu le 4 Mars prochain à Ouagadougou. Après le maitre en 2013, ce sera peut-être le tour d’un de ses nouveaux élèves de remporter un nouveau prix pour le Togo dans cette catégorie.

Palmarès du cinéma togolais : Nuits de Noces au FESPACO 2013

Palmarès du cinéma togolais : Nuits de Noces au FESPACO 2013
Par l'equipe Togociné 11 février 2017

Le 25 Février prochain marquera à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, le point de départ de la vingt cinquième édition du Festival Panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou. Et pour cette édition du FESPACO, le Togo concourra entre autre dans la catégorie films d’écoles avec AU NOM DU PERE de Benjamin DJESSAGA de l’Ecole Supérieur des Etudes Cinématographiques ESEC et produit par Marcelin BOSSOU. Et justement le producteur de ce film, se trouve être l’un des premiers Togolais à remporter un prix spécial dans cette catégorie, c’était il y a 4 ans, au FESPACO 2013.

En effet Marcelin BOSSOU, fraichement diplômé de l’école cinématographique ESSAV du Maroc, était en compétition à la vingt troisième édition du FESPACO dans la catégorie films d’écoles. C’était avec son tout premier court métrage titré « Nuit de noces », tourné au Maroc. A l’époque une autre Togolaise, Essivi Névamé AKPANDJA, était également présente dans la catégorie films d’écoles avec « Sara » produit par l’école ECRAN du Togo.

« Nuit de noces », remportera le prix spécial Réné Monory, le tout premier prix de Marcelin BOSSOU et le seul pour le Togo à cette édition du FESPACO.

Deux ans plus tard, au FESPACO 2015, Marcelin fera ses retrouvailles avec la catégorie film d’écoles, dans la peau du producteur du film « Et si Dieu avait tort » de Justin KPATCHAA de l’école ESEC du Togo.

A l’édition suivante, cette année donc, la belle histoire continuera pour le Togo qui obtient une troisième nomination d’affilé dans la catégorie films d’écoles au FESPACO avec AU NOM DU PERE de Benjamin DJESSAGA. Et devinez qui c’est le producteur du film ? Encore et toujours Marcelin BOSSOU, le grand découvreur de talent du cinéma togolais.

Le verdict du palmarès officiel de la vingt cinquième édition aura lieu le 4 Mars prochain à Ouagadougou. Après le maitre en 2013, ce sera peut-être le tour d’un de ses nouveaux élèves de remporter un nouveau prix pour le Togo dans cette catégorie.

Autres Rubriques

Bande Annonce

Dans la meme rubrique